Ensemble, assurons la sécurité

Responsabilité partagée sur les chantiers

Sur un chantier de construction, le maître d’œuvre, les employeurs et les travailleurs ont tous un rôle à jouer en matière de prévention. Il s’agit d’une responsabilité partagée.

La sécurité sur les chantiers de construction se définit par la prévention, la planification et la gestion! Tout passe par la planification des activités de prévention, le contrôle et l’élimination des risques.

Les maîtres d’œuvre, les employeurs et les travailleurs peuvent prévenir les accidents sur un chantier en planifiant les travaux avant de les exécuter.

Concernant les employeurs et les maîtres d’œuvre, ils doivent intégrer le volet de la santé et de la sécurité du travail aux autres activités de gestion en se dotant d’un programme de prévention. Un tel programme consiste à identifier, à corriger et à contrôler les dangers, ainsi qu’à informer, à former et à superviser les travailleurs.

Pour les travailleurs, il est important d’identifier les dangers et de prendre les moyens pour assurer leur propre sécurité.

Une prise en charge efficace de la sécurité passe par :

  1. l’identification des risques sur les chantiers;
  2. l’élimination des risques à la source;
  3. le contrôle des risques par l’employeur.

Ce dernier apportera des correctifs en mettant en place des mesures de protection pour les travailleuses et les travailleurs.

En attendant la solution permanente, les travailleurs doivent être protégés. Si un risque ne peut pas être éliminé, il faut le réduire et le maîtriser.

Voici trois dangers en lien avec l’industrie de la construction qui font partie des neuf « Tolérance zéro » de la CNESST

Danger de chute de hauteur

Lors de travaux en hauteur, utilisez les moyens de protection adéquats!

Chaque année, de nombreux travailleurs se blessent en tombant d’une échelle. L’échelle est avant tout un moyen d’accès qui, occasionnellement, peut être utilisé comme poste de travail pour des travaux de courte durée (moins d’une heure).

Dans beaucoup de milieux de travail, les travailleurs peuvent être exposés à une chute à partir d’une échelle ou d’un escabeau.

À une hauteur de plus de 3 mètres, installez des garde-corps et/ou un appareil de levage de personne diminuant de façon significative le risque de chute en le contrôlant.

Si ce n’est pas possible, assurez-vous que les travailleurs soient attachés.

Si vous devez utiliser une échelle :

  • appuyez l’échelle sur une base stable;
  • attachez solidement l’échelle;
  • assurez-vous de dépasser l’appui supérieur d’au moins 90 centimètres (35 pouces);
  • montez ou descendez les mains libres.

Danger près des lignes électriques

Pour prévenir les décharges électriques, gardez vos distances!

Près d’une ligne électrique, assurez-vous que les personnes, les pièces, l’équipement et les éléments de machinerie se trouvent plus loin que les distances minimales d’approche. Par exemple, à plus de 3 mètres si la tension de la ligne est inférieure à 125 kilovolts.

Danger d’effondrement

Étançonnez vos tranchées pour éviter que tout s’écroule et travaillez sur du solide!

Excavations et tranchées

  • Étançonnez les parois de l’excavation ou de la tranchée;
  • Déposez les matériaux à plus de 1,2 mètre de la bordure des parois;
  • Veillez à ce que les véhicules et les machines circulent ou se stationnent à plus de 3 mètres du sommet des parois des excavations ou des tranchées.

Échafaudages

  • Ancrez solidement l’échafaudage à des points d’amarrage;
  • Assurez-vous que les montants métalliques reposent sur des plaques et des madriers.

La prévention en santé et sécurité à la maison comme au travail

Ces dangers mentionnés ci-dessus peuvent se transposer lors de travaux de petite, moyenne ou grande envergure réalisés à la maison. Une chute à partir d’une échelle ou d’un escabeau peut survenir à la maison lors de travaux en hauteur par exemple. Des travaux à risque, notamment le lavage de vitres, le déneigement d’une toiture et le ramonage de cheminées peuvent engendrer des conséquences graves si les risques ne sont pas identifiés et contrôlés. Les conséquences d’une chute de hauteur de plus de 3 mètres peuvent être catastrophiques; on peut parler de fractures multiples, de déchirure, d’entorses, de foulures et de décès.

Lors des travaux en hauteur à la maison, vous devez vous assurer d’utiliser une échelle ou un escabeau conforme et en bon état. Vous devez également vous assurer d’avoir vos trois points d’appui lorsque vous montez et descendez de l’équipement utilisé.

Enfin, lors de vos travaux en hauteur, vous devez avoir les mains libres de toute charge lourde afin de ne pas être déséquilibré.

Protection des mains, des yeux et des oreilles

Protection des mains

Dans l’industrie de la construction, il faut porter une attention particulière aux blessures aux mains. Les travailleuses et travailleurs peuvent avoir besoin de gants pour protéger leurs mains contre différents risques de blessures ou de contamination ou pour avoir une meilleure prise sur les objets. On peut penser aux métiers de ferrailleurs, lorsqu’ils doivent manipuler des barres d’armature (tiges d’acier). Les travailleurs exposés à des risques de blessures aux mains doivent porter des gants. Ces mêmes blessures aux mains (coupures, éraflures) peuvent survenir lors de travaux à la maison. Lorsque vous travaillez avec une scie circulaire dans vos travaux de rénovation par exemple, vous devez protéger vos mains avec des gants de protection anti-coupure.

Protection des yeux

Dans plusieurs secteurs de l’industrie, comme le soudage, les travailleuses et travailleurs peuvent être exposés à des risques de blessures aux yeux et au visage.

Pour se protéger, ils doivent porter une protection oculaire ou faciale. Les lunettes de protection sont beaucoup plus courantes que les visières, mais dans certains cas, les visières sont recommandées.

Le port de lunettes de sécurité est obligatoire lorsque les travailleurs sont exposés à des dangers pouvant causer des blessures aux yeux.

Dans certains de vos travaux de rénovation ou construction effectués à la maison, il se peut que vous ayez besoin de lunettes de sécurité. Par exemple, lorsque vous effectuez une coupe de bois avec une scie circulaire ou que vous procédez à du meulage avec un outil portatif (meuleuse électrique), vous devez protéger vos yeux afin de bloquer les particules projetées par ces activités.

Avant tout, demandez-vous s’il y a moyen d’éliminer ou de contrôler le danger à la source, par exemple apposez un pare-éclats en verre devant votre meuleuse et vos yeux. La combinaison du pare-éclats et des lunettes de sécurité vous protégera de façon optimale dans votre tâche et diminuera significativement le risque de blessures aux yeux.

Protections auditives

Enfin, dans l’industrie de la construction, un autre dossier préoccupant est celui du bruit. Les travailleuses et travailleurs peuvent être exposés au bruit dans leur milieu de travail. Le bruit est défini comme un son indésirable, agressant ou incommodant. Chaque personne tolère le bruit de façon très différente. L’exposition au bruit peut nuire à la santé et à la sécurité des travailleurs. Il en est de même pour les travaux effectués à la maison. Par exemple, lorsque vous utilisez une scie circulaire, il est fortement recommandé de porter des bouchons ou coquilles, car le niveau de décibel peut être élevé. Une des conséquences d’une exposition à un niveau élevé de bruit continu sans protection auditive est la surdité.

La tenue des lieux autant sur le chantier qu’à la maison

Pour éviter les chutes de même niveau, une bonne tenue des lieux est requise sur les chantiers de construction. Un chantier propre et ordonné est un chantier qui présente moins de risques d’accident.

Lorsque vous effectuez des travaux à la maison, vous devez aussi appliquer ces principes. Il est préférable de ramasser les rebuts au fur et à mesure de l’avancement des travaux et de les disposer adéquatement. Prévoyez une aire de travail délimitée pour vos travaux où les fils électriques branchés à votre outil ne gênent pas.

Sources : ACRGTQ – CNESST – ASP Construction