Accès membre

Accès membre

Courriel
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

27.03.18

Des investissements structurants pour la construction : un budget satisfaisant, mais les routes méritent mieux

Québec, le 27 mars 2018 – Dans son budget 2018-2019, le gouvernement du Québec reconnaît la contribution essentielle du secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction à l’économie du Québec. En effet, de nombreuses mesures permettront aux entrepreneurs de jouer un rôle déterminant dans le développement de l’économie québécoise.

En outre, l’ACRGTQ salue notamment les investissements en transports collectifs de plus de 14 MM$ partout au Québec qui permettront à son industrie de maintenir et de développer une expertise de pointe en la matière. Trois projets importants mettront le secteur génie civil et voirie au travail :

- La ligne bleue du Metro de Montréal;
- Le système de transport collectif structurant à Québec;
- Le réseau express métropolitain.

Un montant de près d’un milliard est également prévu à cet effet en région pour les 5 prochaines années.

L’état des routes stable

L’ACRGTQ voit d’un bon œil l’augmentation de 10 % au Plan québécois des infrastructures (PQI). Une partie de ces investissements seront dévoués au réseau routier. Cependant, l’Association craint que ces sommes soient insuffisantes à améliorer l’état des routes appartenant au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET).

En effet, comme l’ACRGTQ l’a souligné lors de l’annonce des investissements routiers du Québec le 2 mars dernier, ces investissements ne devraient pas permettre d’améliorer l’état du réseau, mais à tout le moins de le maintenir.
D’ailleurs, les documents budgétaires évaluent à 50 % le mauvais état des routes, mais ne prévoient pas d’amélioration pour 2018-2019. Beaucoup de travail reste à faire afin d’améliorer l’état du réseau. On se rappellera que l’état du réseau s’était considérablement amélioré au début de la décennie alors que le gouvernement investissait entre 3,5 et 4 MM$ sur son réseau annuellement.

Création d’une grappe industrielle pour l’industrie de la construction

L’ACRGTQ se réjouit de la création d’une grappe industrielle pour l’industrie de la construction. Il s’agit d’une revendication importante de l’industrie qui souhaite mobiliser l’ensemble de ses acteurs afin de créer un environnement dynamique qui consistera à stimuler la productivité et l’innovation pour ce secteur névralgique de l’économie québécoise. Cette grappe permettra notamment d’appuyer la transformation numérique de l’industrie de la construction. D’ailleurs, le budget 2018-2019 prévoit un montant de 11 M$ sur 5 ans à cet effet. L’ACRGTQ s’engage à participer activement aux travaux de cette grappe.

Baisse du taux d’imposition pour les PME de l’industrie

L’ACRGTQ est également satisfaite de la réduction du fardeau fiscal notamment des PME de l’industrie de la construction, faisant passer de 8% à 4% l’impôt sur le revenu.

En bref

Le secteur génie civil et voirie contribuera fièrement au plan économique du Québec de plusieurs façons. On n’a qu’à penser notamment :

- à l’augmentation de 250 M$ / 5 ans vouée à l’entretien et la réhabilitation du réseau local;
- aux 784 M$ d’investissements pour les infrastructures municipales;
- aux quelques 3,8 MM$ d’investissements d’Hydro-Québec;
- aux 232 M$ de prévu pour le prolongement de la route 138 sur la Côte-Nord;
- aux 13,7 M$ pour l’entretien des barrages municipaux;
- aux 36,5 M$ pour des infrastructures en matière de gaz naturel pour la Montérégie, l’Estrie et Chaudière-Appalaches;
- aux investissements routiers stables.

Aussi, l’ACRGTQ voit d’un bon œil la possibilité de suivre en ligne l’évolution des projets de construction de plus de 50 M$.

Enfin, l’ACRGTQ tient à souligner que le MTMDET a investi, en 2016-2017, 1,9 MM$, soit 95% des investissements prévus.

Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l'industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 500 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 35 000 salariés.

Source :
Christian Croteau, conseiller en affaires publiques
Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Tél. : (418) 529-2949 ou 1 800 463-4672