09.03.20

Investissements routiers, maritimes et aéroportuaires 2020-2022 - L’ACRGTQ accueille positivement l’annonce du ministre Bonnardel

Québec, le 9 mars 2020 – L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) accueille positivement les investissements annoncés par le gouvernement de François Legault. Ainsi, de l’annonce faite aujourd’hui, 5,1 G$ iront directement à l’entretien et à l’amélioration du réseau routier québécois. C’est 600 M$ de plus que les sommes annoncées l’an dernier.

La veille du dépôt du prochain budget provincial, l’ACRGTQ rappelle l’importance d’investir dans la réfection et la reconstruction des infrastructures existantes. Il en va de la sécurité des usagers de la route et de la durabilité du réseau.

Néanmoins, l’Association craint que les montants investis sur les chaussées ne soient pas suffisants pour renverser la tendance à la baisse de l’état du réseau. On remarque l’an dernier on annonçait pour 2019-2021 1,45 G$ sur les chaussées alors que cette année on annonce 1,5 G$ pour les deux années à venir.

Enfin, le gouvernement doit entretenir ses infrastructures routières de façon responsable et indépendante des enjeux de développement du réseau routier qui sont, eux aussi, essentiels pour l’économie québécoise.

On se rappellera que l’état du réseau routier s’était amélioré significativement lors des années 2010 à 2013 où le gouvernement investissait plus de 3,5 G$ par année. Cet état de fait démontre toute l’importance d’augmenter les investissements annuels sur le réseau routier québécois.

Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l'industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 600 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 35 000 salariés.


Source :
Christian Croteau, conseiller en affaires publiques
Association des constructeurs de routes et
grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Tél. : (418) 529-2949 ou 1 800 463-4672